$111.02
Qty available: 10
La Turquie va-t-elle adhérer à l’Union européenne? Sa candidature a toujours été sujette à critiques, notamment en raison du non respect des droits de l’homme. Les dossiers sensibles comme le problème kurde et la question chypriote semblent être à l’origine de la plupart des restrictions des droits et libertés et des multiples plaintes à l’encontre de l’État turc devant la Cour européenne des droits de l’homme. Dotée des caractéristiques essentielles d’un État moderne, la Turquie dispose de structures formellement démocratiques, mais sa démocratie se révèle fragile: ses politiques sont décidées par un Conseil national de sécurité composé de militaires. Le processus mis en route et les critères imposés pour l’adhésion à l’UE devraient contribuer à mettre en oeuvre les réformes institutionnelles capables d’harmoniser la démocratie à l’État de droit, à l’image des pays européens. En effet, les changements récents sont liés à l’agenda européen. Le gouvernement turc semble être déterminé et ambitieux dans sa vocation européenne. Les progrès réalisés pour intégrer l’UE lui sont un moteur de propulsion devant servir au pays et à sa population.